Accueil / Savez-vous tout de la Michelin Le Mans Cup ?

Photo © JEP/ LMC

Savez-vous tout de la Michelin Le Mans Cup ?

LMC - 27/04/2020 - Sophie LIGER

Profitez de cette période de pause du Sport Auto pour en apprendre un peu plus sur la Michelin Le Mans Cup.
  • Les qualifications, comment ça fonctionne ?

En Michelin Le Mans Cup, les qualifications se déroulent par catégorie : 15 minutes pour les GT3 et 15 minutes pour les LMP3. Contrairement à l’European Le Mans Series, seuls les pilotes catégorisés Bronze peuvent prendre part aux séances de qualifications. A l’exception de la manche de Road To Le Mans, qui comporte deux séances qualificatives (une pour chaque course) et seule la seconde est réservée aux pilotes Bronze.

A l’issue des qualifications, les équipes doivent déclarer le nom du pilote qui prendra le départ, sans restriction concernant la catégorisation. Un pilote Bronze, Silver ou Gold peut prendre le départ de n’importe quelle course Michelin Le Mans Cup.

 

 

  • Comment se déroule un départ en LMC ?

En Michelin Le Mans Cup, et contrairement à la Formule 1 par exemple, nous faisons des départs lancés. Avant ce que l’on appelle le « gridwalk », qui permet aux fans, VIP…d’être sur la grille de départ avant la course, les voitures sortent de leur stand, effectue un tour et vont se placer sur la grille de départ, dans l’ordre défini lors des qualifications. La pitlane reste ouverte environ 5 minutes afin de permettre à des voitures d’y revenir en cas de problème. Une fois la pitlane fermée, toutes les voitures doivent être sur la grille, si ce n’est pas le cas, elles devront prendre le départ de la pitlane. A la fin du gridwalk, lorsque tout le monde a été évacué de la piste, les moteurs démarrent et le tour de formation peut commencer.

Lors de ce tour de formations, les pilotes en profitent pour garder leurs pneus chaud, en zigzagant de part et d’autre de la piste, tout en gardant leur position de départ. A l’approche de la ligne de départ, le Directeur de Course demande aux pilotes de se rapprocher les uns des autres afin de former une belle ligne, sans écarts entre les voitures. Une fois les feux éteints, ou au vert, et une fois la ligne de départ franchi, la course de 2 heures peut commencer et les pilotes peuvent se doubler.

 

 

  • D’où vient la tradition du champagne sur les podium ?

C’est désormais connu de tous qu’en Sport Auto, que ce soit en Endurance, en F1 ou en Moto GP, sur chaque podium, les pilotes s’aspergent de champagne. Mais d’où vient cette tradition ?

Tout à commencé au Mans en 1967. Cette année-là, Dan Gurney et son coéquipier, AJ Foyt, ont remporté les 24 Heures du Mans au volant d’une Ford GT40. Ils sont ainsi rentrés dans l’histoire de la course en offrant à Ford son second succès d’affilé au Mans. Lors du podium, Gurney a attrapé sa bouteille de champagne, l’a secoué, ouverte et a aspergé le podium ainsi que les personnes au pied de celui-ci dont Henry Ford II (PDG de Ford Motor Company), Carol Shelby (propriétaire de l’écurie) et leurs femmes. Les fans et tous le monde autour ont adorés et c’est ainsi qu’est née la tradition qui est désormais respectée dans tout le Sport Auto.

 

 

  • Les équipes peuvent-elles choisir les numéros de leur voiture ?

Au début de chaque saison, lorsque les équipes remplissent leur bulletin d’engagement, elles peuvent choisir un numéro. La priorité est donnée aux équipes présentes les saisons précédentes. Si le numéro désiré est déjà attribué, les organisateurs du championnat leur propose une liste de numéros disponibles.

Contrairement à l’ELMS ou au WEC, il n’y a pas de restrictions en fonction de la catégorie de la voiture. Les équipes peuvent choisir le numéro qu’elles veulent, le maximum étant le n°99.

 

 

  • D’où vient l’expression « pole position » ?

En Sport Automobile, la voiture en pole position est la voiture qui s’élance en tête lors du départ, ou la première voiture de chaque catégorie à l’issue des qualifications. Cependant, ce terme ne vient pas du monde du Sport Auto mais des courses hippiques. En effet, en hippisme, lors d’une course avec un départ en ligne, le cheval n°1, c’est-à-dire celui qui s’élancera en tête, est placé à l’intérieur de la piste, à côté d’un poteau, « pole » en anglais. C’est ainsi qu’est né le terme « pole position ».

 

Actualités liées

> L’art d’être photographe officiel Michelin Le Mans Cup Le 29/05/2020 à 12:00

> La Michelin Le Mans Cup et Monza Le 07/05/2020 à 12:00

> A la maison avec Andy Meyrick Le 01/05/2020 à 11:00

> Revivez la manche du Castellet 2018 Le 24/04/2020 à 19:00

> Revivez la manche du Red Bull Ring 2017 Le 17/04/2020 à 19:00

Prochaine course

Le Castellet Round

18 Juillet

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux