Accueil / Road To Le Mans –Rencontre avec Emilien Carde (Ligier JS P3 n°65 - Graff)

Road To Le Mans –Rencontre avec Emilien Carde (Ligier JS P3 n°65 - Graff)

LM P3 - 06/06/2017

Emilien Carde est un jeune pilote français de 18 ans qui débute cette année en Endurance au sein de la Michelin Le Mans Cup et au volant de Ligier JS P3 n°65 de Graff. Il disputera dans quelques semaines Road To Le Mans, l’occasion pour lui de rouler pour la première fois sur le mythique circuit des 24 Heures du Mans.

Q : Il s’agit de votre première année en Endurance et au volant dune LMP3, comment sest passée votre première course à Monza ?

Ma première course s’est plutôt bien déroulée je dois dire. Je me sens bien dans la voiture, dans l’équipe et avec Adrien (Chila) mon co-équipier. Le travail de cet hiver a été très efficace et je me sentais prêt pour ça. Le résultat est encourageant et je pense que ça a permis à toute l’équipe de se rôder pour le reste de la saison, tout le monde est très motivé. Le fait de rouler pendant 1h dans la voiture était nouveau pour moi je m’étais préparé physiquement durant tout l’hiver. Pouvoir commencer à Monza était un bon moyen de se préparer pour Le Mans où l’on retrouvera un type de circuit quelques peu similaire avec de longues lignes droites et des vitesses de pointes élevées.

Q : Vous allez piloter pour la première fois sur le circuit des 24 Heures du Mans, que ressentez-vous ?

C’est avec un fort sentiment d’excitation et de motivation que je vais aborder ce circuit mythique. Je regarde les 24 Heures depuis que je suis petit et j’ai toujours rêvé de pouvoir y rouler un jour.

Q : Comment allez-vous appréhender les deux courses de 55 minutes de Road To Le Mans sur le circuit du Mans long de 13.6km ?

Il y a beaucoup de changements pour ce meeting. Je ne le considère pas comme n’importe quel autre week-end de la saison. Il y a plus de monde engagé, le format fait que ce sera en quelques sortes deux   courses sprint, la bataille sera dure, en clair, tout change. Le circuit est vraiment atypique et on ne peut pas s’entrainer avant mis-à-part sur simulateur. Je vais profiter des datas et vidéos de l’année dernière pour avoir le plus d’informations possible avant les premiers roulages. J’aurais en plus une épreuve de baccalauréat le jeudi matin, ce qui rajoute un challenge supplémentaire.

Q : Après une 4e place à Monza, quel est votre objectif pour cette deuxième manche de la saison ?

Cette 4e place était assez satisfaisante mais il reste plusieurs choses à corriger. Je ne peux pas vraiment donner d’objectif précis étant donné la différence avec le plateau habituel, il faut faire au mieux. Le but est clairement d’assurer les points mais si on a la capacité de faire un podium ou même une victoire, on ne va pas se gêner !

Prochaine course

TESTS COLLECTIFS

10 Avril

Classement 2018
Sur les réseaux sociaux