Accueil / Rencontre avec Sergio Pianezzola (Iron Lynx)

Rencontre avec Sergio Pianezzola (Iron Lynx)

LMC - 03/03/2020

Sergio Pianezzola, champion en titre de la catégorie GT3 de la Michelin Le Mans Cup avec Giacomo Piccini et Kessel Racing, occupera cette saison le poste de team manager de l’équipe Iron Lynx qui engagera deux Ferrari 488 GT3 pour la saison 2020. Nous avons rencontré Sergio qui nous parle de cette nouvelle aventure qui l’attend.

Quand avez-vous décidé d’exercer vos talents en tant que Team Manager d’Iron Lynx ?

Avec Deborah Mayer, Claudio Schiavoni et Andrea Piccini, nous avons créé Iron Lynx il y a trois ans. Andrea et moi-même gérons la société au quotidien depuis le départ. Ces deux dernières saisons, Andrea a été beaucoup plus impliqué dans la direction de l’équipe, et moi dans celle de la société. A la base, à cause de sa remarquable expérience et de ses victoires en tant que pilote, nous avons convenu qu’il passerait beaucoup de temps sur les circuits, et moi au bureau, compte tenu de mes compétences professionnelles. La société était à peine née qu’il a fallu répartir les tâches, mais je ne vous cacherai pas que j’ai toujours attendu le  jour où je pourrai endosser un rôle similaire à celui d’Andrea. Je suis vraiment passionné de sport automobile. En 2018, notre écurie a couru en Super Trofeo Lamborghini (deuxième au général à la fois en Championnat d’Europe et en World Finals) et l’an dernier en Championnat GT italien avec une Ferrari 458 GT3 (première de sa catégorie en Sprint) ainsi qu’en championnat italien de Formule 4. En 2020, nous ferons un nouveau pas en avant avec deux Ferrari 488 GTE en ELMS et deux 488 GT3 en Michelin Le Mans Cup. L’écurie a maintenant besoin de plus de soutien pour gérer ces prestigieux programmes et je suis très content que mon tour soit venu de retrouver les circuits. J’en suis d’autant plus heureux de le faire en Michelin Le Mans Cup. Personnellement, j’adore ce championnat où j’ai gagné en GT3 ces deux dernières saisons avec Giacomo Piccini, le frère d’Andrea.

 

Est-ce un défi pour vous de séparer vos rôles de Team Manager et de pilote ?

Il est sûr que ça ne sera pas facile, en particulier car l’ELMS et la Michelin Le Mans Cup courent sur un même weekend. Mais d’un côté je connais bien les deux championnats, et de l’autre nous avons bâti une équipe solide de grands professionnels pour chaque tâche. En Michelin Le Mans Cup, Francesca Valdani sera Directeur Sportif, elle connaît très bien le championnat, elle était chez DKR Engineering la saison dernière. Ce sera un gros défi, c’est certain, mais nous pensons disposer de tout ce qu’il faut pour bien faire.

 

Pensez-vous que votre expérience de pilote vainqueur de championnat vous donnera un avantage pour la gestion de l’équipe ?

Je l’espère. Mais d’un côté ce sera ma toute première expérience de Team Manager, alors c’est un sentiment à double tranchant : grâce à deux années d’expérience en tant que pilote dans le championnat, je suis confiant, mais aussi un peu inquiet à cause de mes premiers pas en tant que Team Manager.

 

       

 

Parlez-nous des équipages d’Iron Lynx. Qui pilotera les voitures cette année ?

Je suis extrêmement heureux d’annoncer que notre chère amie et actionnaire Deborah Mayer fera son retour au volant après avoir été deux fois maman ces deux dernières années. Elle courra aux côtés de Michelle Gatting, et elles constitueront le tout premier équipage 100 % féminin de la Michelin Le Mans Cup. Dans la deuxième voiture, nous aurons un duo solide constitué de Giacomo Piccini et Rino Mastronardi.

 

Quel est cette année l’objectif de l’équipe dans la catégorie GT3 ?

La voiture de Deborah et Michelle courra avec la livrée Iron Dames, une part importante du projet que nous avons commencé l’an dernier – et qui se poursuivra en 2020. Elles seront sous le parrainage du programme Women in Motorsport de la FIA (WIM). Pour Deborah, l’objectif est de recommencer à courir et continuer à grandir en tant que pilote espérant réaliser son rêve de participer un jour aux 24 Heures du Mans. Deborah est probablement la pilote la plus passionnée que j’ai jamais rencontré. Je la suis en tant que coach sportif depuis ses débuts en Ferrari Challenge en 2016. Michelle, qui est incroyablement rapide et professionnelle, lui apportera également son aide cette année. Avec la voiture de Giacomo et Rino, nous avons tout ce qu’il faut pour nous battre pour le titre et nous donnerons tout ce que nous pourrons pour être dans le coup.

 

La première course aura lieu à Barcelone. Que pensez-vous de ce circuit, qu’est-ce que vous aimez, et n’aimez pas ?

Barcelone est un de mes circuits favoris et j’ai toujours en mémoire les souvenirs de 2019. Avec Giacomo, nous avons gagné en Michelin Le Mans Cup après une grosse bagarre avec la Porsche Ebimotors de Pera et Baccani, et en ELMS j’y ai probablement eu les meilleures performances de la saison avec la 488 GTE. Le circuit en lui-même est superbe, très intéressant avec deux ou trois virages extrêmement difficiles et au moins trois freinages où l’on peut se battre au coude à coude avec les autres concurrents. Je suis très impatient, je compte les jours avant d’être à ce premier week-end du mois d’avril pour ma nouvelle aventure personnelle avec Iron Lynx.

Retrouvez l’équipe Iron Lynx en piste dès le 1er avril prochain à Barcelone pour les tests collectifs de début de saison suivis par la première manche le 4 avril.

CLIQUEZ ICI pour plus d'info sur Iron Lynx

Actualités liées

> Revivez la manche de Barcelone 2019 Le 04/04/2020 à 10:00

> Michelin Le Mans Cup 2020 : nouveau calendrier provisoire Le 03/04/2020 à 16:30

> Road To Le Mans : Changement de dates Le 18/03/2020 à 18:22

> Restons unis Le 17/03/2020 à 18:04

> Report des évènements de Barcelone et Monza Le 13/03/2020 à 17:11

Prochaine course

Le Castellet Round

18 Juillet

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux