Accueil / Rencontre avec Francesco Castellacci

Photo © Adrenal Media

Rencontre avec Francesco Castellacci

GT3 - 12/04/2016

« Le vice-champion ELMS 2015 GTC, Francesco Castellacci attend avec impatience l’ouverture du championnat Michelin GT3 Le Mans Cup. Le pilote italien sera au volant de la nouvelle Ferrari 488 GT3 aux côtés de Thomas Flohr, nous l’avons rencontré lors des essais du 19 et 20 mars sur le circuit du Castellet. »

Q : Quelles sont les différences entre la F488 et la F458 ?

« La Ferrari F488 est vraiment différente de la voiture de l’année dernière. En 2011, Ferrari s’est concentré sur la GTE mais la GT3 a énormément été développée, et maintenant nous avons la F488. Cette voiture est très proche de la GTE. Personnellement, je pense qu’elle est plus facile à conduire, ce qui est très important pour les gentlemen drivers. Comparée à l’ancienne F458, il s’agit plus d’une voiture de course avec beaucoup d’aérodynamique, un très bon moteur avec un nouveau turbo. Elle sera capable de se mesurer aux autres concurrents, ce qui est un grand pas en avant. »

Q : L’année dernière vous avez fait le championnat avec des pneus Dunlop, cette année vous êtes en Michelin, quelle différence cela fait-il pour vous ?

« Les pneus Michelin sont très bons pour ce type de série et sont plus faciles pour les pilotes amateurs. Cela va être un point important pendant les qualifications quand les gentlemen drivers seront en piste et je suis certain que Thomas saura tirer le meilleur de la F488. »

Q : Etes-vous content de partager de nouveau le volant avec Thomas Flohr ?

« Je suis très heureux de travailler de nouveau avec Thomas en 2016. Nous avons fait une bonne saison l’année dernière. Notre objectif pour 2016 est de gagner ce championnat et éventuellement faire Le Mans. Cela va être une grande expérience pour Thomas de faire une course d’une heure le samedi matin des 24 Heures du Mans. »

Q : Quel circuit du calendrier est votre favori cette année ?

« Imola, et pas seulement parce que je suis Italien ! Je pense qu’Imola est un des rares circuits où il y a un réel risque si l’on sort et lorsque l’on pousse la voiture à son maximum.  Alors que la sécurité est très importante lorsque l’on passe Acque Minerali ou Piratella, c’est également risqué et excitant. Et bien sûr Imola possède une grande histoire et c’est la course de la saison que j’attends le plus. »

Prochaine course

TESTS COLLECTIFS

10 Avril

Classement 2018
Sur les réseaux sociaux