Accueil / Red Bull Ring : nouvelle victoire de haute lutte pour les leaders LMP3 et GT3

Photo © Jakob Ebrey Photography

Red Bull Ring : nouvelle victoire de haute lutte pour les leaders LMP3 et GT3

LMC - 21/07/2018 - Jeff CARTER

La Norma n°3 de DKR Engineering et la Ferrari n°8 de Kessel Racing ont toutes les deux signé une troisième victoire dans la Michelin Le Mans Cup 2018 à l'issue de 120 minutes de course qui n'ont pas manqué de rebondissements.

Cette manche a débuté derrière la Safety Car, une forte pluie tombée dans l'heure précédant le départ ayant laissé beaucoup d'eau sur la piste. La Norma n°30 de Fabien Lavergne (CD Sport) emmène un beau plateau de 26 voitures derrière la Safety Car dix minutes durant, puis le feu vert libère les concurrents pour le véritable début de la course.

La Ligier n°24 d'Antonin Borga (Cool Racing) remonte de la huitième à la deuxième position mais doit rentrer au stand pour une pénalité stop-and-go (arrêt obligatoire) de 60 secondes pour une infraction concernant les pneumatiques. En GT3, la Mercedes n°35 de Marco Zanuttini (Krypton Motorsport) mène devant les Ferrari n°51 et 71, tandis que Sergio Pianezzola et sa Ferrari n°8 (Kessel Racing) doivent observer un drive-through (passage obligatoire à vitesse réduite par la voie des stands) infligé à la suite de la manche de Road to Le Mans.

La Ligier n°59 d'Alex Kapadia (RLR MSport) est une autre concurrente qui gagne rapidement des positions depuis la vingtième place sur la grille. A ce stade, Kapadia signe le tour le plus rapide en course et est revenu en deuxième position après 35 minutes de course devant la Ligier n°99 de N'Race, mais à 35 secondes de la Norma du leader Fabien Lavergne.

Alors que la piste continue de sécher, après quarante minutes de course, les pilotes cherchent sur la piste les flaques d'eau pour essayer de refroidir leurs pneus pluie Michelin, qui commencent à chauffer sur le sec. Alex Kapadia (Ligier RLR MSport n°59) doit s'arrêter prématurément au stand, alors qu'il n'a plus d'adhérence avec ses pneus pluie. Alors deuxième, il revient en piste avec des gommes Michelin pour le sec.

La Ferrari Kessel Racing n°8 refait son retard consécutif à sa pénalité du début de course. Pianezzola rattrape l'autre Ferrari de Christoph Ulrich (n°51, Spirit of Race) et la passe pour prendre la deuxième place derrière la Mercedes Krypton Motorsport n°35.

Puis vient l'ouverture de la fenêtre de ravitaillement et de nombreux concurrents rentrent au stand pour les changements de pilotes, et aussi des pneumatiques particulièrement mis à l'épreuve. A ce moment, la Ligier United Autosports n°23 de Richard Meins doit être extraite du bac à gravier du virage 4, ce qui entraine la première neutralisation Full Course Yellow. Quatre minutes plus tard, les feux verts relancent la course mais un autre Full Course Yellow est de nouveau rapidement instauré lorsque la Ligier RLR MSport n°14 de Job van Uitert perd une roue. La voiture doit alors être évacuée vers une zone de sécurité.

Après ces arrêts au stand, la Ferrari Kessel Racing n°8 de Giacomo Piccini prend la tête de la catégorie GT3 devant la Ferrari AF Corse n°71 de Marco Cioci, suivie en troisième position de la Mercedes Krypton Motorsport n°35 de Stefano Pezzucchi. Cette dernière profite rapidement de sa vitesse de pointe en ligne droite pour prendre le meilleur sur Cioci puis Piccini, alors qu'il reste 18 minutes de course. Mais la Mercedes rencontre un problème et Pezzucchi rétrograde au classement, ce qui permet à Piccini de retrouver le commandement de la course.

Si Piccini se dirige vers le drapeau à damier de la victoire en GT3, la bataille se poursuit jusqu'au bout en LMP3.

La Ligier n°79 d'Ecurie Ecosse/Nielsen est très bien revenue après les ravitaillements et Colin Noble semble avoir le bon rythme pour décrocher la victoire en Autriche. La Norma DKR Engineering n°3 de Leonard Hoogenboom tente de réduire l'écart sur la Ligier de Noble, mais l'Ecossais use de tout son talent pour rester devant le Néerlandais. Alors que les voitures entament leur dernier tour, la Ligier n°79 semble filer vers la victoire. Mais Hoogenboom est mieux placé à la sortie du virage 3, alors que les deux leaders passent la Ferrari Kessel Racing n°8.

Le pilote hollandais est suffisamment près pour attaquer Noble dans le virage 4. Ce dernier change de ligne pour défendre sa position à l'intérieur mais la Norma n°3 est déjà engagée. Les deux voitures se touchent et la Ligier n°79 fait une excursion dans le gravier. Hoogenboom reçoit en vainqueur le drapeau à damier, tandis que Noble parvient à reprendre la piste et à conserver la deuxième place. Cette collision est jugée comme un simple incident de course et aucune pénalité ne sera infligée.

Jens Petersen et Leonard Hoogenboom montent sur la plus haute marche du podium pour la troisième fois cette année, en compagnie des deuxièmes Alasdair McCaig et Colin Noble. La troisième place revient à la Norma Graff n°40 d'Adrien Chila et Marc-Antoine Dannilou.

Le podium de la catégorie GT3 consacre un triplé de Ferrari, emmené par Sergio Pianezzola et Giacomo Piccini. Marco Cioci et Piergiuseppe Perazzini sont deuxièmes, devant Christoph Ulrich et Maurizio Mediani.

La cinquième manche de la Michelin Le Mans Cup 2018 aura lieu à Spa-Francorchamps (Belgique) le samedi 22 septembre.

CLIQUEZ ICI pour découvrir les résultats complets de cette quatrième manche 2018 du Red Bull Ring.

Actualités liées

> 5 faits sur Portimão Le 13/10/2018 à 12:00

> Un point sur le classement Le 10/10/2018 à 17:00

> J-20 avant la finale! Le 08/10/2018 à 10:18

> Montez à bord de la Ligier JS P3 n°24 de Cool Racing Le 04/10/2018 à 11:00

> Réactions des Champions Michelin Le Mans Cup 2018 Le 02/10/2018 à 17:00

Prochaine course

Portimão Round

28 Octobre

Classement 2018
Sur les réseaux sociaux