Accueil / Motorsport 98 vise le podium lors de la Michelin Le Mans Cup 2019

Motorsport 98 vise le podium lors de la Michelin Le Mans Cup 2019

LMC - 10/01/2019 - Press release - Motorsport98

En mettant le cap sur la Michelin Le Mans Cup disputée dans le cadre des meetings European Le Mans Series avec un prototype Ligier JSP3, la structure Motorsport 98 d’Eric De Doncker savait que la lutte allait faire rage.

« J’ai entamé la saison en compagnie du Britannique Andy Meyrick, pour ensuite être accompagné par le Français Dino Lunardi, explique Eric De Doncker. Et en dehors de la première des deux courses dans la Sarthe, nous n’avons jamais terminé en dehors du top 10 ! On peut même parler d’une montée en puissance en seconde partie de calendrier, avec une 7ème place au Red Bull Ring, puis deux 4èmes places à Spa et à Portimao ! Lors de la finale portugaise, on a même fini à… un souffle de la victoire ! Au moment du décompte final, les points engrangés ont parlé, avec une 5ème place au classement Teams, une 5ème place côté Pilotes pour moi, et un 6ème rang final pour Dino. Il convient donc de parler d’une saison qui a tenu ses promesses… »

2018 déjà rangée au rayon des – bons – souvenirs, Motorsport 98 a analysé différentes pistes en vue de la prochaine saison. « Le souhait était de passer en LMP2 en European Le Mans Series, mais les budgets nécessaires sont tout simplement trop élevés pour nous, reprend Eric De Doncker. On a aussi pensé à rouler en LMP3 en ELMS, mais les différences de vitesses avec les protos LMP2 sont vraiment importantes, avec le risque de passer la majeure partie des courses le regard rivé aux rétroviseurs. Comme l’expérience en GT4 European Series ne m’a pas incité à poursuivre, la décision a été prise de remettre le couvert avec la Ligier JSP3, toujours en compagnie de Dino Lunardi, en Michelin Le Mans Cup. Le niveau de performances est toujours plus élevé, l’ambiance dans les paddocks est vraiment agréable, et il faut reconnaître l’excellent boulot d’organisation de l’Automobile Club de l’Ouest. Serons-nous en mesure de nous imposer ? Peut-être… Ce qui est sûr, c’est qu’après avoir achevé 2018 dans le top 5 final, on lorgne clairement vers le podium… »

Une nouvelle campagne qu’Eric De Doncker et les siens vont préparer avec minutie, en prenant part à des tests à Barcelone dès le début du mois de février, avant d’enchaîner avec un autre galop d’essai à Monza. Ensuite, il y aura les Tests Collectifs officiels du Circuit Paul Ricard, trois jours avant la première joute dans le Var. Le championnat se poursuivra à Monza, avant la double confrontation ‘Road To Le Mans’ en lever de rideau des 24 Heures du Mans. La seconde partie de saison passera par Barcelone, Spa-Francorchamps et Portimao, soit six rendez-vous différents pour sept courses, dont cinq de 120 minutes et les deux joutes mancelles de 55 minutes chacune.

« Comme cela a déjà été le cas en 2018, nous pourrons compter sur le renfort de Fabio Lazzerini, responsable de la société R.TEC, mais aussi grand passionné de ce type de compétition, précise De Doncker. Selon ses disponibilités professionnelles, il nous accompagnera afin de nous faire profiter de son expertise dans le réglage d’une auto de course. Bref, tous les éléments sont réunis pour que nous puissions disposer d’un maximum d’atouts dans notre jeu. 

Actualités liées

> J-10 avant la finale à Portimão Le 17/10/2019 à 15:00

> Portimão : 27 voitures attendues Le 16/10/2019 à 11:00

> Ce que les pilotes pensent de Portimão Le 11/10/2019 à 16:00

> Qui sera titré champion 2019 à Portimão ? Le 05/10/2019 à 17:00

> La manche de Spa en quelques chiffres Le 02/10/2019 à 14:53

Prochaine course

PORTIMÃO ROUND

27 Octobre

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux