Accueil / Le renouveau du LMP3

Photo © JEP/ ELMS

Le renouveau du LMP3

LM P3 - 22/11/2019 - Jeff CARTER

En 2020, la nouvelle génération de LMP3 fera son entrée en Michelin Le Mans Cup. Depuis 2017, la catégorie LMP3 fait partie intégrante de la Série aux côtés des GT3, prenant part à 22 courses ces trois dernière saisons.

Retour sur les statistiques de cette catégorie avant un changement d’ère à partir de la saison prochaine.

4 constructeurs peuvent s’engager à la Michelin Le Mans Cup : Ligier (JS P3), Norma (M30), Ginetta (P3-15) et Adess (03). Seuls Ligier et Norma ont remporté des pôles position et des podiums lors des saisons précédentes.

En 22 courses, Ligier a décroché 5 pôles position contre 17 pour Norma et 8 victoires contre 14 pour Norma. Ligier est cependant monté a plus de reprises sur le podium, 35 fois contre 31 pour Norma.

 

Retour sur les saisons précédentes

Le calendrier 2017 de la Michelin Le Mans affichait 6 courses : Monza, Le Mans, Red Bull Ring, Le Castellet, Spa-Francorchamps et Portimão avec 15 LMP3 en piste. Seulement une Norma était engagée avec l’équipe DKR Engineering face à 14 Ligier JS P3. Le championnat a été remporté cette année-là par la Norma n°3 de DKR Engineering pilotée par Jean Glorieux et Alex Toril.

En 2018, certaines équipes sont passées chez Norma qui avait 6 voitures sur la grille sur les 21 engagés (14 Ligier, 1 Ginetta). Cette année-là, c’est Norma qui a eu la main mise sur le championnat avec 5 pôles position sur 7 et quatre victoires. Une fois encore, l’équipe luxembourgeoise a été couronnée avec cette fois-ci Jens Petersen et Léonard Hoogenboom aux commandes.

Cette saison, 21 voitures étaient de nouveau engagées en LMP3 avec 9 Norma M30 et 12 Ligier JS P3. Norma a dominé le championnat 2019 en remportant 6 pôles sur 7, 6 victoires et 11 autres podiums. De son côté, Ligier n’a marqué qu’une pole position, une victoire, une deuxième et deux troisième place. DKR Engineering remporte pour la troisième année consécutive le titre de champion LMP3 avec, au volant de la Norma M30 n°3, Laurents Hörr et François Kirmann.

 

Road To Le Mans

La manche de Road To Le Mans est l’évènement le plus attendu de la saison Michelin Le Mans Cup, offrant aux équipes et aux pilotes l’opportunité de courir sur le célèbre circuit de la Sarthe en ouverture des 24 Heures du Mans.

La saison 2016 était la saison inaugurale de la Michelin Le Mans Cup et seules les GT3 étaient admises, à l’exception de Road To Le Mans où 18 LMP3 se sont jointes aux concurrents engagés à la saison.

La pole position est revenue à la Ligier n°2 de United Autosports pilotée par Christian England (champions LMP3 ELMS la même année) et Martin Brundle. Les deux britanniques ont été battus sous le drapeau à damiers par la Ligier n°85 de DC Racing (Thomas Laurent/ Alexandre Cougnaud).

En 2017, les voitures LMP3 étaient éligible au championnat et, à la suite du succès remporté lors de l’édition 2016, la grille de départ s’est étoffée avec 33 voitures pour les 2 courses de 55 minutes. La Ligier n°2 de United Autosports (Sean Rayhall/ John Falb) a remporté les honneurs lors de la course n°1. Falb et Rayhall sont passés à 17 secondes du doublé lorsque la Norma n°3 de DKR Engineering, pilotée par Alex Toril et Jean Glorieux, a franchi le drapeau à damier en tête.

En 2018, la grille LMP3 de Road To Le Mans a atteint les 42 voitures avec 27 Ligier JS P3, 14 Norma M30 et 1 Ginetta P3-15. La course n°1 a été remportée par la Ligier n°11 d’Eurointernational (Mikkel Jensen/ Kay Van Berlo). Lanan Racing (Michael Benham/ Duncan Tappy) a décroché la victoire lors de la course n°2 le samedi matin en ouverture des 24 Heures du Mans devançant de 0.33s la Ligier n°33 de United Autosports, pilotée par Sean Rayhall et John Falb.

31 LMP3 ont pris part à l’édition 2019 de Road To Le Mans. Les podiums des deux courses ont été dominés par Norma avec la n°39 de Graff (Adrien Chila/ Nicolas Shatz) remportant les honneurs lors de la course du jeudi. Le samedi pour la course 2, c’est François Kirmann et Laurents Hörr qui ont décroché la victoire avec la Norma n°3 de DKR Engineering.

 

La prochaine étape

Quatre constructeurs sont à même de produire la nouvelle génération de LMP3, qui seront sur les circuits de 2020 à 2024 : Ligier, Ginetta, Adess et Duqueine Automotive (qui remplace Norma).

Les voitures seront toutes équipées d’un moteur Nissan VK56, en lieu et place du moteur VK50 V8. Cependant, les équipes ont l’autorisation de continuer d’exploiter le moteur actuel en l’adaptant afin d’avoir la même puissance que le moteur VK56.

La saison 2020 de la Michelin Le Mans Cup débutera en Espagne le samedi 4 avril, suivront ensuite les manches de Monza, Road To Le Mans, Le Castellet, Spa-Francorchamps et Portimão.

Prochaine course

Tests Collectifs

01 Avril

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux