Accueil / La route du titre : DKR Engineering

Photo © JEP/ LMC

La route du titre : DKR Engineering

LM P3 - 14/11/2019 - Jeff CARTER

Depuis que la catégorie LMP3 a intégré la Michelin Le Mans Cup en 2017 une seule équipe a remporté le titre : DKR Engineering. En 2017, le pilote belge Jean Glorieux et son coéquipier espagnol Alex Toril ont été les premiers à remporter la couronne LMP3 pour l’équipe luxembourgeoise. En 2018, Jens Petersen et Leonard Hoogenboom ont remportés les honneurs.

En 2019, c’est au tour de François Kirmann et Laurents Hörr d’être titrés après une saison de lutte avec l’équipe britannique Lanan Racing. C’est finalement lors de la dernière manche à Portimão que le titre a été décerné une nouvelle fois à DKR Engineering.

Kirmann et Hörr, au volant de la Norma M30 n°3, ont glané 100 points lors des 7 courses de la saison avec deux victoires à Barcelone et Road To Le Mans, trois autres podiums et trois pôles positions. Ils devancent de 8.5 points Duncan Tappy et Michael Benham avec la Norma M30 n°25 de Lanan Racing.

L’année commence bien au Castellet pour François Kirmann qui remporte la première pole position de la saison devançant le plateau de 31 voitures. Pendant la course, jalonnée de safety cars et procédures Full Course Yellow, la bataille fait rage entre la Norma n°3 de DKR Engineering et la n°25 de Lanan Racing. Les pilotes vont même au-delà des limites de la piste, ce qui vaut une pénalité « Drive Through » pour la n°3. Hörr a réussi à revenir dans le trio de tête pour finir la course en troisième position. Cependant, la Norma n°9 de Graff, arrivée deuxième, a été pénalisée pour ne pas avoir ralenti sous procédure Full Course Yellow, permettant à DKR Engineering d’être promu à la deuxième place derrière Lanan Racing.

A Monza, la météo joue en faveur de l’équipe luxembourgeoise qui termine une nouvelle fois en seconde position. Une averse s’abat sur le circuit de Monza en fin de course, obligeant toutes les équipes à rentrer aux stands pour passer en pneus pluie Michelin. Duncan Tappy en profite pour doubler la Norma de Nielsen Racing pilotée par Colin Noble alors en tête. Noble se fait ensuite dépasser par la n°3 de DKR Engineering qui termine une nouvelle fois deuxième.

Lors de la première course de Road To Le Mans, Laurents Hörr décroche la pole position. Cependant, lors de la course de 55 minutes la Norma n°3 souffre de problème de carrosserie suite à une collision dans le premier tour forçant François Kirmann à rentrer aux stands. Il rejoint la piste une fois les réparations effectuées et Laurents Hörr ramène la voiture en 6e position.

Un départ en première ligne, pour la 2e course de Road To Le Mans, en ouverture de la 87e édition des 24 Heures du Mans, permet au duo Franco-Allemand de franchir le drapeau en damiers devant le plateau de 49 voitures. La Norma n°25 de Lanan Racing termine quant à elle deuxième.

Avec trois courses restantes, la bataille pour le titre se joue désormais entre les deux équipes rivales : DKR Engineering et Lanan Racing. A Barcelone, DKR ajoute une nouvelle victoire à son palmarès en devançant de 16 secondes la Norma de Nielsen Racing. Lanan Racing n’a pas pris part à la manche espagnol suite à un accident lors des essais du vendredi, la voiture étant trop endommagé pour être réparée à temps. Michael Benham est ressorti de la voiture, qui a terminé sa route sur le toit, avec de légères blessures.

Lors de la manche de Spa-Francorchamps, la Norma n°25 revient en piste avec la ferme intention de rattraper les points perdus en Espagne. La Norma n°39 de Graff a remporté en Belgique sa première victoire de la saison suite au stop and go infligé à la Norma n°3 de DKR Engineering, alors en tête, pour avoir fait patiner les roues après un arrêt aux stands. Laurents Hörr termine ainsi 3e.

Cependant, à la suite des vérifications techniques d’après-course, les trois première voitures sont disqualifiées pour non-conformité des vis de fixation de la crashbox, promouvant ainsi la Norma de Lanan Racing en première position. Les points de la victoire permettent à l’équipe britannique de prendre la tête du championnat avec une avance de 7 points.

Lors de la finale de la saison, François Kirmann décroche la troisième pole position de l’équipe, juste devant Lanan Racing. Tout est en place pour le dernier show de 2019. Cependant, tout se joue lorsque la Norma n°3 et la Norma n°25 se heurtent au moment où Duncan Tappy tente de passer Hörr pour la deuxième place. La bataille continue dans les virages suivants jusqu’au moment où la Norma n°25 vient heurter la n°3 au virage 8 forçant les deux voitures à rentrer aux stands pour réparer les dégâts.

La Norma de DKR Engineering reprend la piste en 3e position, les dommages sur la n°25 de Lanan Racing sont plus importants et ils rejoignent la piste avec un tour de retard. Duncan Tappy est ensuite pénalisé d’un stop and go de 3 minutes pour avoir causé la collision avec DKR Engineering, rétrogradant la voiture en 17e position à trois tours des leaders.

Laurents Hörr, au volant de la Norma M30 n°3 de DKR Engineering franchit le drapeau à damiers en 3e position derrière la Ligier n°14 d’Alex Kapadia (RLR MSport) et la Norma n°2 de Colin Noble (Nielsen Racing). DKR Engineering remporte ainsi pour la troisième année consécutive le titre de champion LMP3 Michelin Le Mans Cup et sera donc l’équipe à battre la saison prochaine.

CLIQUEZ ICI pour les résultats

Prochaine course

Tests Collectifs

01 Avril

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux