Accueil / Comment s’établit la catégorisation des pilotes en Michelin Le Mans Cup

Photo © JEP/ LMC

Comment s’établit la catégorisation des pilotes en Michelin Le Mans Cup

LMC - 17/04/2020 - Jeff CARTER

En Michelin Le Mans Cup, seuls les pilotes catégorisés Bronze, Silver et Gold sont autorisés à courir, et chaque voiture doit comporter au moins un pilote Bronze dans son équipage.

Les pilotes Platinum, détenteurs d’une Super Licence F1, vainqueurs des 24 Heures du Mans dans une catégorie professionnelle ou titrés dans un championnat majeur ne peuvent participer à la Michelin Le Mans Cup.

Depuis la première saison en 2016, seule la Michelin Le Mans Cup permet aux pilotes Bronze de participer aux qualifications, à l’exception de l’une des deux séances de Road To Le Mans.

 

Quels sont donc les critères de catégorisation d’un pilote Bronze ? Ils sont définis comme suit par la FIA :

  1. Tout pilote âgé de plus de 30 ans lors de l’obtention de sa licence, et disposant de peu ou d’aucune expérience en monoplace ;
  2. Tout pilote de plus de 30 ans, précédemment catégorisé Silver, mais sans résultats significatifs (titre, pole position ou victoire), dont les performances se sont avérées être au niveau d’un pilote Bronze d’un championnat officiel ;
  3. Tout pilote de moins de 30 ans dont la licence est obtenue l’année de sa première catégorisation ;

 

Est considéré comme Silver FIA tout pilote répondant à un ou plusieurs des critères ci-dessous :

  1. Pilote âgé de moins de 30 et ne répondant pas aux critères des catégories Platinum et Gold ;
  2. Pilote ayant terminé à la première place du classement général de championnats régionaux ou nationaux majeurs, d’une série internationale, ou ayant remporté une course d’endurance majeure ;
  3. Pilote ayant remporté un championnat pilotes non-professionnel * (Ferrari Challenge, Maserati Trophy, Lamborghini Supertrophy, Porsche GT3 Cup Challenge) ou un championnat monomarque régional, national ou international de catégorie inférieure organisé par un constructeur (non incluses les séries uniquement réservées aux pilotes Bronze) ;
  4. Pilote ayant couru de manière compétitive dans des courses de karting internationales de haut niveau ;
  5. Pilote dont les temps moyens au tour ont été régulièrement rapides, ou plus rapides sur la majorité d’une saison que le temps moyen des pilotes Silver courant dans la même course (si ce critère chronométrique n’est pas pris en compte, le pilote sera catégorisé Bronze) ;
  6. Pilote actif dans les domaines de l’encadrement et de l’instruction au pilotage ;
  7. Pilote dont les performances et la réussite, bien que ne correspondant pas aux critères mentionnés ci-dessus, sont susceptibles de le voir considéré comme Silver par la FIA.

 

La catégorisation FIA Gold correspond à tout pilote satisfaisant à au moins l’un des critères suivants :

  1. Pilote satisfaisant à un critère Platinum
  2. Pilote ayant terminé dans le top 3 du classement général d’un championnat secondaire international * (A1GP, GP3, Renault V6, Superleague, Eurocup FR 2.0, Firestone Indy Lights) ;
  3. Pilote ayant remporté au classement général un championnat monoplace régional ou national (F3, FR 2.0, Atlantic Championship jusqu’au 2009 inclus, Euro V8 Series) ;
  4. Pilote ayant couru depuis 2012 en FIA F2, GP2, GP3, championnat FIA F3 ou Super Formula, et ayant terminé au minium à trois reprises sur le podium au cours d’une même saison ;
  5. Pilote ayant terminé dans le top 3 du classement général en Porsche Supercup, DTM, Super GT (GT500 ou GT300) et Stock Car brésilien (à partir de 2016) ;
  6. Pilote ayant remporté un championnat majeur national en Porsche Carrera Cup, TC Europe, TC2000 ou BTCC ;
  7. Pilote ayant terminé dans le top 3 du classement général du championnat International V8 Supercars ;
  8. Pilote ayant remporté un championnat GT majeur * (FIA GT, Blancpain GT Series Pro, Championnat du Monde FIA GT1, Championnat d’Europe FIA GT3, ADAC GT Masters, championnat British GT, Blancpain GT Series Asia, GT Asia) ou titré en catégorie dans une compétition majeure d’endurance * (ILMC, ELMS, Asian Le Mans Series, WEC, IMSA Sportscar Championship) avec des pilotes de catégorisation identique ou inférieure – les catégories GT4 et LMP3 ne sont pas prises en compte ;
  9. Est considéré Gold un pilote dont les temps moyens au tour ont été régulièrement rapides, ou plus rapides sur la majorité d’une saison que le temps moyen des pilotes Gold courant dans la même course (si ce critère chronométrique n’est pas pris en compte, le pilote sera catégorisé Bronze) ;
  10. Pilote dont l’activité professionnelle principale est basée sur le sport automobile, et dont les performances et la réussite, bien que ne correspondant pas aux critères mentionnés ci-dessus, sont susceptibles de le voir considéré comme Gold par la FIA.

(*) Liste non exhaustive

 

Lorsqu’un pilote atteint un certain âge, sa catégorisation sera revue à la baisse, avec toutefois quelques exceptions pour les pilotes d’usine en activité, ou basées sur d’autres critères.

  1. La catégorisation d’un(e) pilote de plus de 50 ans sera rétrogradée d’une catégorie pour la saison qui suivra ce cinquantième anniversaire ;
  2. La catégorisation d’un(e) pilote de plus de 55 ans sera rétrogradée d’une catégorie supplémentaire pour la saison qui suivra ce 55e anniversaire ;
  3. Un(e) pilote de plus de 60 ans sera catégorisé Bronze pour la saison qui suivra ce 60e anniversaire.

Actualités liées

> L’art d’être photographe officiel Michelin Le Mans Cup Le 29/05/2020 à 12:00

> La Michelin Le Mans Cup et Monza Le 07/05/2020 à 12:00

> A la maison avec Andy Meyrick Le 01/05/2020 à 11:00

> Savez-vous tout de la Michelin Le Mans Cup ? Le 27/04/2020 à 11:36

> Revivez la manche du Castellet 2018 Le 24/04/2020 à 19:00

Prochaine course

Le Castellet Round

18 Juillet

Classement 2019
Sur les réseaux sociaux