Accueil / Le Castellet : DKR et Ebimotors augmentent leur avance

Le Castellet : DKR et Ebimotors augmentent leur avance

LMC - 26/08/2017 - Jeff CARTER

Photo © Jakob Ebrey Photography

Avec la victoire conquise au Castellet depuis la pole position, DKR Engineering et Ebimotors creusent respectivement l'écart en tête des catégories LMP3 et GT3, alors que deux manches de la Michelin Le Mans Cup 2017 restent encore à courir.

Jean Glorieux et Alex Toril montent sur la plus haute marche du podium pour une troisième victoire consécutive, tandis qu'Emanuele Busnelli et Fabio Babini signent leur deuxième succès de rang en GT3.

LMP3 : la victoire de haute lutte

Dès le départ de la course, la voiture de sécurité entre en piste lorsque la Mercedes n°5 de Remon Vos est en perdition au premier virage. Celle-ci et la Ligier n°98 d'Eric de Doncker (Motorsport98) sont les premières voitures contraintes à l'abandon.

Au restart, la Ligier Graff n°5 d'Adrien Chila prend le meilleur sur Jean Glorieux au premier virage, mais ce dernier et sa Norma DKR Engineering n°3 reviennent dans le rythme. Le Belge reprend la tête de la course en plongeant à l'intérieur de la chicane de la ligne droite du Mistral. Glorieux doit maintenant repousser les assauts d'un Alex Kapadia (Ligier RLR MSport n°14) très agressif dans les cinq dernières minutes du premier relais : impliqué dans l'incident du premier tour, le Britannique était quatorzième à la reprise de la course, et avait effectué une remontée spectaculaire.

Après les arrêts au stand, Alex Toril et la Norma DKR parviennent à augmenter leur avance, recevant le drapeau à damier avec une marge de 9 secondes sur un Colin Noble à l'attaque avec la Ligier Nielsen Racing n°79. La Ligier Graff n°65 termine troisième, avec au volant Emilien Carde. C'est le deuxième podium de la saison pour l'écurie française.

La Ligier N'Race n°99 d'Alain Costa et Gaëtan Paletou est quatrième devant l'autre Ligier Spirit of Race n°55 de Claudio Sdanewitsch et Michele Rugolo, ce dernier signant le meilleur tour en course en 2'04''554 au cours d'une bagarre épique dans les derniers tours des deux heures de course avec Andrew Bentley et sa Ligier United Autosports n°23.

DKR Engineering, Alex Toril et Jean Glorieux se rendront à Spa-Francorchamps pour la prochaine manche 2017 nantis d'un avantage de 25 points sur Nielsen Racing, Tony Wells et Colin Noble.

GT3 : deux heures de bagarre et de coups de théâtre

Parti de la pole position de la catégorie au volant de la Lamborghini d'Ebimotors, Emanuele Busnelli perd cet avantage dès le départ lorsque la Mercedes n°5 de Remon Vos provoque l'entrée en piste de la voiture de sécurité avant même la fin du premier tour. Au restart, l'Italien est troisième derrière l'Audi n°75 de Flick Haigh (Optimum Racing) et la Lamborghini n°8 de Steeve Hiesse (SVC Sport Management).

Busnelli donne la chasse à ces deux adversaires et tire parti de leur lutte : Haigh est heurtée par la Lamborghini n°8. Elle parvient à rejoindre son stand alors que Hiesse poursuit sa route en tête. Mais le Français est pénalisé d'un drive-through (passage obligatoire par la voie des stands à vitesse réduite) pour avoir provoqué cet accrochage, ce qui permet à Busnelli de reprendre le commandement.

A l'approche des arrêts au stand, Hiesse refait son retard et repasse l'Italien avant de céder le volant à Cédric Mézard. Un tour plus tard, il est imité par Busnelli, relayé par Fabio Babini, qui reprend la tête et augmente son avance jusqu'au drapeau à damier.

La deuxième place revient à la Mercedes AMG GT3 de Lee Mowle, après que Phil Keen soit revenu à six secondes et ait signé le meilleur tour en course, avec un nouveau record en 2'07''384. Au volant de l'Audi n°75, Joe Osborne rallie l'arrivée en troisième position après avoir passé Mézard en fin de course, signant ainsi le deuxième podium consécutif du team britannique.

Alors que le plateau de la Michelin Le Mans Cup prendra la route de la Belgique et du circuit de Spa-Francorchamps pour la prochaine course qui aura lieu le samedi 23 septembre, Ebimotors, Emanuele Busnelli et Fabio Babini disposent désormais de 16 points d'avance au classement des équipes et des pilotes sur le team Lee Mowle et son duo de pilotes Phil Keen/Lee Mowle. Remon Vos devra s'élancer depuis la voie des stands pour avoir causé l'accident du premier tour, et devra également observer une pénalité drive-through infligée lors de la manche autrichienne du Red Bull Ring.

CLIQUEZ ICI pour les résultats de cette course du Castellet.

CLIQUEZ ICI pour le classement général de la Michelin Le Mans Cup 2017 à l'issue de cette quatrième manche.

Prochaine course

Tests Collectifs

11 Avril

Classement 2017
Sur les réseaux sociaux